Visiter Aveiro : les Salins, la Costa Nova et le Phare

Aveiro est un ville côtière en dessous de Porto, elle fait partie des arrêts que font les touristes tout le long de la côte. On l’appelle « la Venise du Portugal », parce qu’en son centre coule un cours d’eau et qu’il est possible d’y faire un tour de bateau comme à Venise. Je ne parlerais pas du tourisme et des choses à voir à Aveiro même, parce que j’ai trouvé ça très peu intéressant et très forcé, la petite Venise ne ressemble qu’à un parc d’attraction sans histoire ni tradition, certes c’est un bon endroit pour passer le  week-end et emmener les enfants quand on est Portugais, mais absolument pas lorsqu’on veut visiter un pays, à vrai dire je n’ai même pas pris de photo à Aveiro, c’est pour dire.

En revanche j’ai trouvé les alentours d’Aveiro très intéressants et variés, donc si vous voulez visiter les Salins ou la Costa Nova, vous pouvez en profiter pour faire un tour dans la ville d’Aveiro est voir ça par vous même.

Les Salins

Je commence avec mon endroit préféré, ces salins sont majoritairement visité par les locaux qui y pêchent, que ce soit à la canne, aux coquillages ou à moitié dans l’eau. Les salins sont donc très sauvage, seul le bout du salin, près des embarcations, commence à être un peu touristique, mais il est facile et même recommandé de prendre un de ces milliers de chemins qui bordent les salins et d’aller explorer tout ça, cela dit attention certains chemin sont boueux ou sablonneux.

Mais avant il faut commencer par faire la route Ovar – Sao Jacinto qui est la plus grande route bordant les salins, cette route est d’une beauté magnifique et très sauvage, on peut y voir des dizaines de vieux bateaux échoués sur le bord, la plus part sont peints, et découvrir un bateau c’est aussi découvrir l’histoire qui est peinte dessus.

Plus loin on peut distinguer des pêcheurs en bateau, leur bateau sont toujours très colorés mais très terne, c’est ça qui donne toute l’ambiance aux salins.

Les Salins d'Aveiro

Mais plus on s’approche de Sao Jacinto, plus les bateaux deviennent récents et perdent de leurs histoires, c’est toujours jolie à voir mais de mon point de vue ça perd de sa substance.

C’est le moment d’aller se perdre dans des petits chemins autour des salins ! Mon but? Voir de la faune et de la flore, mais plus précisément j’aimerais voir des flamants roses.

Sur une petite route qui borde les salins de l’autre côté de la grande, je trouve tous les pêcheurs de coquillages et quelques pêcheurs à moitié dans l’eau, la blancheur du salin et l’ombre du pêcheur créé une superbe image d’ombre chinoise :

Salins d'Aveiro

Bien plus loin, après de longue recherche, je trouve enfin les fameux flamants roses ! Il est possible de les approcher en mettant les pieds dans la gadoue mais ils laisseront toujours une bonne distance de sécurité, cela dit c’était un plaisir de les voir manger et se donner la becquée au loin.

La Costa Nova

On retombe dans le tourisme de masse avec la Costa Nova qui est une attraction phare du Portugal, malgré tous les bus qui s’arrête constamment près des maisons, j’ai trouvé ça très jolie à voir, surtout très colorés; et puis il y a une petite astuce, il est possible d’aller une rue derrière et d’avoir la paix, les maisons y sont toutes aussi jolies mais peu de gens y circulent.

Le Phare d’Aveiro

Plus au Nord, on peut trouver le Phare d’Aveiro, le plus grand du Portugal, celui-ci est magnifique, à moitié blanc et rouge, il contraste parfaitement avec le bleu-vert de la mer. C’est un arrêt rapide à faire si vous êtes dans le coin.

Le phare d'Aveiro

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire