Varanasi, une ville dont on ne ressort pas indemne

Varanasi (ou Bénarès) est la ville la plus sacrée en Inde, la ville est bordée par le Gange, connu en Inde pour être très important dans la religion Hindou, la rivière serait l’écoulement des cheveux de Shiva.

Ici, à Varanasi, ce sont des milliers de locaux venant de partout dans le pays qui sont brûlés près du Gange et leur cendre finissent dans la rivière, il y a tellement de brûlés tout les jours que ce sont plusieurs « crématoriums » le long de la rivière qui fonctionnent tout les jours 24h/24.

Je n’ai pas pris de photos de cet acte religieux très particulier car la photo retiendrai l’âme des morts brûlés, les empêchant d’atteindre le paradis Hindou. Et même si l’on n’y crois pas, par simple respect je conseil de ne pas prendre de photos. Si vous êtes en barque avec un guide il y a des chances pour qu’il vous autorise à prendre des photos, mais c’est uniquement pour vous faire plaisir et parce que les locaux sont trop loin pour intervenir. Dites vous que même si vous ne croyez pas à ces histoires d’âmes bloquées, il y a toujours une infime chance que ce soit vrai, et dans ce cas vous serez responsable de l’impossibilité d’une âme à atteindre le paradis.

En  revanche vous pouvez vous balader librement près des crématoriums et voir de vos propres yeux des corps qui sont jetés sur un bûcher, c’est une expérience vraiment particulière.

(Aparté) Selon la religion Hindou, si tu es un insecte et que tu vis ta vie avec un bon karma, alors à ta mort tu sera réincarné en quelque chose de meilleur, et si tu continue toutes tes vies à avoir un bon karma alors  tu te réincarnera en homme (évidemment avoir mauvais karma fait l’effet inverse). Et lorsque tu meurs avec un bon karma en tant qu’homme, il faut te brûler près du Gange pour que tu puisse sortir du cercle de réincarnation et enfin atteindre le paradis Hindou. C’est du moins ce que l’on m’a enseigné lors de mon voyage en Inde. Le seul problème c’est que la crémation coûte de l’argent et qu’elle est donc réserver à une certaine classe, tout le monde ne peut pas avoir cette chance là bas.

 

En revanche le tourisme à Varanasi peu être désagréable à cause des dizaines de locaux qui parcoures les rues toute la journée à la recherche de pigeon (occidentaux); ils viennent vers vous avec des questions sympas du genre « Tu vient d’où? », « Où va tu? » ou « Comment tu t’appelle? » puis vous font la causette, vous servent de guide jusqu’à ce qu’ils vous disent qu’ils sont volontaire pour une association et qu’ils récoltent des dons; ce qui est évidement faux. Mais c’est un problème récurrent dans tout le pays, et puis en soi ce sont des gens qui connaissent vraiment bien la ville, si vous voulez des renseignements ce sera un guide pas trop cher. Même si je déconseille d’encourager ce genre de chose car quand vous connaissez le truc c’est très dérangeant et certains ne vous lâche plus.

 

 

Balade le long du Gange

Vous pouvez facilement vous balader le long du Gange, de « ghat » en ghat, pour traverser toute la ville il vous faudra déjà quelques heures.

Les vieux bâtiments coloniaux dorénavant abandonnés, donne un aspect incroyable à ce bord de fleuve. Je conseil fortement de commencer par là.

Toute la journée les bateaux de pêche, de tourisme ou funéraire traverse le Gange, leur présence rend le spectacle encore plus impressionnant.

Mais le plus intéressant c’est la vie qu’apporte le Gange toute la journée, c’est ici que les gens prient, pêchent, se lavent ou lavent leurs vêtements.

Comme ce vieil homme qui sort un poisson de l’eau et l’éclate sur un rocher

En plein mois de Juin la chaleur est insupportable et tout le monde a son astuce contre ça. Les buffles et les chiens par exemple se baignent avec les locaux, tandis que les oiseaux se créés des nids sous les bateaux.

Le matin près du Gange

Mais le plus intéressant à Varanasi, c’est le matin lorsque tout le monde va à la rivière pour prier et se baigner, c’est ce qu’on appelle une ablution, une purification spirituelle et ils font ça tous les matins ! Ce sont donc des milliers de personnes sur les marches bordant la rivière qui prient et se baignent dans l’eau sacrée, de plus toutes ces personnes portent des habits très colorés, rendant le spectacle exceptionnel.

Et tout ça accompagné d’une cérémonie dédiée au Gange qui a aussi lieu tous les matins

Mon moment préféré ça reste cet homme que j’ai pris en photo entrain de plonger dans le Gange depuis un bateau :

Fête à Varanasi

J’ai eu la chance de pouvoir voir une fête sur la place principale de Varanasi, il y avait des centaines de personnes, une grande partie s’était installée sur les bateaux sur le Gange. La cérémonie était composée de plusieurs shows religieux, danses et chants probablement dédiés au Gange. Une preuve de l’importance de la religion dans cette ville.

Evidemment certains locaux e,n profitent pour proposer de vous faire le fameux point rouge sur le front en échange d’un petit pourboire, les plus malins vont même jusqu’à vous le faire sans demander et demande par la suite de payer.

Pendant la fête, un taureau (la ville en est remplie), fait un carnage dans la foule, lorsqu’il passe il bouscule tout le monde, il tente de se taper une vache et finit même par rentrer dans un restaurant d’où il se fait jeter à coup de balai. Un bon moment de rigolade !

Le centre

Dans le centre, un peu plus loin de la rivière vous pouvez visiter quelques temples, mais impossible de prendre des photos. Je vous conseil le Sankat Mochan, avant d’ouvrir ses portes les locaux qui attendent chantent tous ensemble pendant plusieurs dizaines de minutes, un moment incroyable.

Ou le plus connu : Kashi Vishwanath ou Golden temple mais aussi le plus compliqué d’accès car normalement seul les croyants Hindou peuvent rentrer, si en tant que touriste vous voulez rentrer, des policiers vous poseront quelques questions façon interrogatoire pour savoir si vous n’êtes pas Musulman ou Chrétien, surtout musulman en fait, le temple ayant explosé dans le passé suite à une attaque musulmane.

Lorsque le chef de la police me demande si je suis Chrétien, je lui montre mon cou, lui montrant que je n’ai pas de croix, ça le fait rire; mais il continue en me demandant si je suis Musulman, je lui montre alors mes yeux clairs bien qu’évidement ça ne veut rien dire, ça le fait beaucoup rire et il finit par me laisser passer.  Je pense que j’ai eu beaucoup de chance car je suis le seul touriste à visiter le temple. Cette vérification est assez récente à cause de certaines attaques envers le temple et l’importance qu’il a pour les locaux, le temple renferme un Lingam (symbole Hindou) qui est extrêmement important.

Ce temple m’a beaucoup marqué car il y avait un monde incroyable, il fallait faire la queue 20-30 minutes pour arriver au centre du temple où se trouve le Lingam, et là tout les locaux se ruent sur le Lingam pour le toucher, mais quelqu’un est en place afin d’attraper les personnes qui restent plus de 10 secondes et les sortirent. Mais le plus drôle c’est qu’en sortant on pouvait s’asseoir en face d’un écran qui renvoyait les images de l’intérieur du temple avec le Lingam afin que les locaux puissent en profiter plus longtemps à travers l’écran… Je trouve ça complètement dingue. Ça me fait beaucoup rire d’imaginer un curé qui vire un Chrétien de l’église pendant qu’il prie parce qu’il prend trop de temps.

 

Les petites rues

Il y a quelque chose que beaucoup de touristes oublient de faire ici, c’est la visite de Varanasi par ses petites rues et je pense que c’est un immanquable ! Déjà parce que c’est vraiment représentatif de la ville, c’est l’occasion de rencontrer les locaux qui sont toujours très surpris de vous voir et c’est un vrai labyrinthe dans lequel vous vous perdrez mais croyez moi, c’est une bonne chose. J’ai fais la rencontre de beaucoup de locaux dont de nombreux enfants qui ont l’air très heureux !

Le seul bémol, qui n’en est pas vraiment un pour moi car ça fait partie du paysage culturel, ce sont les vaches qui pullulent dans ces toutes petites rues, elles chient partout, rendant l’odeur parfois dure à supporter, parfois j’ai même dû avancer dans des rues en cherchant où poser mes pieds pour ne marcher dans la merd..

Je me souviens être passé à coté d’une vache en plein milieu de la rue, elle s’est mit à pisser juste à ce moment là, j’en ai même reçu sur les pieds… Mais je trouve l’expérience plutôt marrante.

Résumé

Pour résumé, Varanasi a été un de mes passages préférés en Inde, son ambiance fortement sacrée rend toute les sorties incroyables, et c’est un lieu où vous pourrez voir de tout, un lieu qui malgré un tourisme très fort, est resté authentique. Il est évident que quoique vous ayez prévu de faire en Inde, vous devez prendre quelques jours pour visiter Varanasi

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire