Le meilleur roadtrip du Maroc

Roadtrip dans le Moyen Atlas (Fès – Merzouga)

Si vous avez la chance de pouvoir visiter le Maroc avec votre voiture, votre moto ou votre van, vous devez prendre cette route, celle-ci passe par des cols montagneux, des Oasis plats, des déserts aride et parfois les 3 à la fois !

La route pars de Fès jusqu’à Zaida puis Er Rachidia, Rissani et enfin Merzouga (environ 450km), la partie la plus importante, celle qui faut absolument voir commence à Zaida et fini à Meski.

Fès – Zaida

Pour l’instant je suis encore loin du Moyen Atlas, mais peu à peu je le vois se dessiner à l’horizon, et plus je m’approche plus les paysages ou les instants de vies locales deviennent incroyables.

Zaida – Er Rich

Lorsque je commence à monter dans l’Atlas, la végétation se raréfie, le sol devient très aride, les paysages changent complètement pendant une centaine de kilomètre.

Sur le bord de la route il y a des vendeurs (non déclarés) qui vendent des fossiles venant de la région, il est vrai que la région est très connu pour ses fossiles, à Erfoud vous pourrez visiter un musée qui va jusqu’à faire des chiottes en marbre fossilisé, vous pouvez aussi acheté un fossile là bas mais il sera beaucoup plus cher. Le musée se visite gratuitement mais on vous pousse à l’achat dans la boutique.

 

Après ça la route redevient plate, je conduis parmi les villages, les oasis et les mosquées, les paysages sont certes moins impressionnant mais la vie locale est très intéressante, sur le côté je peux voir des Marocains pleins de couleurs sur leur cheval, un fourgon vendant des fruits au milieu de nulle part, on simplement des petits villages bien typique du Maroc.

Puis les montagnes réapparaisse, mais la route sillonne autour, de chaque côté de la voiture il y a des scènes de vie banales, avec en fond l’énorme Moyen Atlas qui se dresse, donnant l’effet que tout ce que l’on voit est minuscule.

Er Rich – Karrandou

La route commence à partir en épingle et les montagnes se prononcent de plus en plus, je commence à croiser quelques maisons avec le style nomades bien typique de la région. Mais ce n’est rien encore, attendez de voir ce qui se cache derrière Karrandou.

Karrandou – Rissani

A Karrandou il y a une grosse épingle passant à côté de la rivière, c’est un arrêt pour beaucoup de touristes venant en bus, le coin est plutôt jolie mais le plus intéressant c’est que c’est à partir de là que les vrais paysages commencent.

La route qui suit n’est constitué que d’épingle, à chaque épingle je découvre un nouveau paysage, vue d’en haut je vois une oasis, un village au bord et dans le fond les montagnes.

J’en prends plein les yeux, je remonte dans la voiture, je prends le prochain virage et rebelote ! En tout j’ai dû passer par 6 ou 8 paysages comme ça, et impossible de s’y habituer, à chaque fois c’est un choc.

Au bout d’un moment je croise un château, celui-ci est fait de terre et de bois, il représente parfaitement la culture de la région, son style ne m’a pas laissé indifférent. Vous le trouverez facilement, il est sur le bord de la route, impossible à rater.

Rouler dans le Moyen Atlas au Maroc

Après ça j’arrive au barrage Al Hassan Addakhil, c’est le lieu parfait pour camper, le lac est facilement explorable en voiture, et les seuls personnes que je rencontre sont des pêcheurs, je m’y pose donc pour passer la nuit et continuer le lendemain matin.

Le lendemain ce sont des Oasis encore plus dense qui m’attendent, les paysages sont toujours aussi dingue, mais toutes les bonnes choses ont une fin, au bout d’un moment les paysages redeviennent plats, et la route continue dans le désert jusqu’à Merzouga.

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire