Nazaré, la ville côtière Portugaise à ne pas rater

Nazaré est une ville situé au bord de la mer connu pour ses immenses plages de sables sur plusieurs kilomètres, mais surtout comme spot de surf, c’est ici que le record des plus grosses vagues surfées sont régulièrement battus.  Mais en cette saison les vagues ne sont pas si grandes, les touristes viennent en grand nombre et les Portugais viennent passer leurs vacances près de la mer, il y a donc beaucoup de monde !

Le sanctuaire de Notre-Dame de Nazaré

Vous y passerez forcément, c’est là que passe la route pour aller au phare, l’église vaut bien le coup d’œil, elle est typique de la culture Portugaise, blanche avec les tuiles oranges, un très jolie monument !

Le sanctuaire de Notre-Dame de Nazaré

Miradouro do Suberco

Le phare n’est pas accessible en voiture, certains descendent jusqu’en bas mais les écriteaux disent de s’arrêter au parking juste avant, à vrai dire le parking n’est pas loin et il offre un point de vue incroyable à 110m au dessus de la ville, donc autant s’arrêter avant et descendre à pied.

Nazaré depuis le Miradouro do Suberco

En regardant de plus près on peut distinguer chaque personne se baignant, ce mélange entre les couleurs de la mer, celles des parasols et celles des maillots de bains, c’est un  vrai festival de couleurs que je trouve magnifique.

Miradouro do Suberco

Le Fort de São Miguel Arcanjo

En continuant plus loin, à moins d’un quart d’heure de marche on arrive enfin au phare, celui-ci a été construit pour la première fois en 1577, mais oubliez tout de suite tout aspect ancien, l’accès au phare est payant (1€), on a même le droit au fameux tourniquet comme dans le métro, façon bétail, ça casse malheureusement grandement l’ambiance.

A côté du phare il y a pas mal de pêcheurs qui pêche du bord de la falaise, c’est sympas à voir et très atypique.

Le Fort de São Miguel Arcanjo

Mais si vous avez le temps et que vous n’êtes pas pressé, je vous conseille d’attendre le couché du soleil et de vous mettre à l’extérieur du phare, sur les petites collines, d’ici vous verrez le soleil se coucher à côté du phare sur l’immensité de l’océan, le bleu de l’eau devient alors couleur or et cette couleur or se reflète dans les vitres du phare, c’est un spectacle grandiose.

Le phare de São Miguel Arcanjo

Au dessus du phare, de temps en temps on voit passer les mouettes, criant comme à leurs habitudes, ça ajoute une ambiance sauvage au spectacle.

On peut aussi apercevoir des navigateurs passant dans le reflet du soleil sur l’océan, ils vivent probablement un fabuleux couché de soleil eux aussi.

Couché de soleil à Nazaré

Il ne faut pas partir avant que la dernière lueur passe derrière l’horizon, ce serait sacrilège !

Couché de soleil à Nazaré

North Beach

La plage la plus connu de Nazaré se trouve juste après le phare, la plage est magnifique mais ne rêvez pas, l’eau est gelée et les vagues sont très fortes, la plus part des personnes viennent pour bronzer mais ne se baignent pas, en revanche c’est très jolie à voir.

Il y a de nombreuses plages en remontant la côte vers le nord, chacune est différente et vaut son coup d’œil, d’autant qu’on peut les explorer à sa façon.

Praia das Paredes

La plage suivante, elle est beaucoup plus accessible à la baignade, elle est d’ailleurs bien plus fréquentée.

Plages de Nazaré

Polvoeira the beach

Praia da Pedra do Ouro

Moi ce que j’aime beaucoup ce sont les groupes de mouettes qui se posent sur les bancs de sables, avec les vagues qui viennent se frapper sur ces même bancs, c’est toujours incroyable à regarder.

Plages de Nazaré

Je dois admettre que j’ai été très étonné d’avoir autant apprécié Nazaré, il y a tellement de touristes que je pensais que ce serais une visite sympas mais sans plus, finalement le tourisme de masse ne gâche absolument pas la beauté des environs, on peut toujours explorer à sa manière et être seul quand on le veut, exception faite du phare évidemment. Je recommande cette destination au moins pour voir les plages sur la côte et le coucher de soleil sur le phare.

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire