Rencontre avec les Femmes Girafes (Padaung Karen)

Petit récapitulatif sur les femmes aux long cou

La tribu des Kayan ou Padaung comporte 7 000 individus majoritairement en Birmanie d’où elle sont issues. Or dans les années 90 beaucoup d’entre elles sont parties en Thaïlande à cause du régime militaire Birman.

Là bas elles ont le statut de réfugiées et sont traitées comme une attraction touristique. Et en Birmanie aussi en quelques sortes, les villages Kayan sont gardés et le tourisme se développe autour d’elles. Nous avons pu rentrer dans ces villages car nous étions en scooter habillés de K-way locaux.

J’ai toujours voulu rencontrer cette tribu, depuis que je les ai vus dans un documentaire à la télé; mais je ne les ai pas rencontrées en Thaïlande car ce n’était pas comme ça que je voulais avoir mon expérience.

La rencontre !

A ce moment là je voyageais avec une Française dénommé Julie que rencontrée plus tôt, et nous étions en route pour Loikaw. Tout les deux nous voulions rencontrer les femmes aux long cou sans passer par une agence ou un guide par souci d’authenticité.

Une vingtaine de kilomètres avant Loikaw Julie me crie « arrête toi ! », je gare la moto comme je peux, elle me dit alors qu’elle a vu une femme au long cou. Je fais demi tour et nous tombons effectivement face à une famille Kayan.

Famille karen long cou padaung
Le Mari, sa Femme (en rose), la Mère (long cou) et la Fille

A peine arrivé qu’il nous invitent déjà à prendre le thé, nous leurs achetons de l’essence pour être gentils. Seul la femme en Rose parle Anglais, elle nous explique qu’ils sont tous Kayans mais il n’y a que les anciennes génération qui portent encore ces anneaux. Les jeunes filles et femmes n’en portent généralement plus.

Nous parlons, parlons, Julie offre à la famille des petits souvenirs, et au moment de partir la vieille femme au long cou nous fait aussi un cadeau…. elle nous offre à chacun un œuf. Ce fût une courte expérience mais très riche de bonté, de sourires, d’accueil et d’œufs !

Famille karen long cou padaung
Il a morflé pendant le voyage

Et c’est seulement arrivé à Loikaw que nous découvrons cette vieille femme sur des pubs pour touristes, c’est apparemment une étape connu lorsqu’on prend un tour pour voir les femmes Kayans.

Mais très content de notre expérience authentique, nous ne feront pas de tour touristique.

Loikaw

Loikaw est certes une petite ville mais la plus grande dans cette région, son tourisme tourne presque entièrement autour des femmes Kayans vivant autour. Mais la ville possède quelques surprises, à commencer par la vie des habitants sur la rivière.

Si vous prenez un café ici, ne soyez pas surpris qu’on vous le serve avec un citron, c’est comme ça qu’ils le boivent ici. Pour avoir essayé le goût est exactement celui auquel on peut s’attendre !

Café loikaw

Taung Kwe Pagoda

Taung Kwe Pagoda loikaw

C’est le temple au centre de la ville, il est construit sur des montagnes karstiques, un très belle endroit à visiter de jour comme de nuit.

Taung Kwe Pagoda loikaw

Et la vue sur la ville en haut du temple est très belle :

Le marché local

Tout les soirs se tient le marché local le long de la rivière juste sous le pont. Les poulets sont couverts de mouches et tout est à l’air libre, c’est ici que les locaux viennent s’approvisionner, on peut aussi y manger des nouilles sur un bar improvisé.

Me suivre

The-Wild-Trip

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !
Me suivre

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire