Visiter la Casamance

Explorer la Casamance et l’île de Carabane

La Casamance est souvent la région préférée des voyageurs au Sénégal, elle séduit par ses couleurs mélangeant champs de riz, rivières et mer. Un voyage très colorés mais aussi très culturel où les Sénégalais vivent simplement souvent de pêche ou de culture de riz.

Carabane

Carabane est une petite île situé au milieu d’une rivière de la Casamance, pour y accéder il faut prendre un bateau depuis Elinkin, tous les jours un bateau part vers 14h pour Carabane pour seulement 1500 CFA (2€) et revient à Elinkin le lendemain matin à 9h. Sinon il y a aussi la possibilité de payer une pirogue à un pêcheur ou un local, en négociant bien vous pourrez vous en sortir pour moins de 10 000 CFA (15€) (généralement le prix est 15 000 mais tout se négocie).

Elinkin en soit est un magnifique village avec ses palmiers et ses bateaux couchés sur la plage, vue depuis la rivière Elinkin a un énorme charme.

Attention : Pour aller à Carabane le bateau doit passer devant les militaires (ne prenez pas de photos) qui vous demanderont votre passeport, moi je l’avais laissé dans la voiture, je suis passé quand même mais ça n’a pas été très bien reçu. Evidemment c’est la même chose au retour.

L’île de Carabane a un certain charme, surtout les maisons du village et ses alentours, l’accueil des locaux y est plutôt plaisant.

A l’extrémité du village il y a une tombe particulière, celle du capitaine Aristide Protet qui voulait être enterré debout face à la mer, datant de 1836.

Les plages de sables entourés de palmiers ont aussi un certain charme.

J’ai essayé d’explorer un peu l’île mais j’ai souvent été bloqué par l’eau, des propriétés ou la jungle, en fait l’île est surtout intéressante pour ceux qui aime le Fare Niente, bronzer sur la plage et boire des bières face à la mer, c’est un vrai lieu de détente. Ça n’est pas ma façon de voyager alors je n’y suis resté que très peu, j’ai bien plus aimé Elinkin que j’ai trouvé plus authentique et plus jolie. Mais pour ceux qui aimeraient un endroit où se détendre, je ne peux que recommander.

Anecdote : Plus tard en Guinée-Bissau, dans le port de Bissau je rencontrerai des pêcheurs d’Elinkin bloqués dans le port par l’immigration, ils les ont attrapés plus loin sur la mer et les retenaient depuis presque un mois en attendant qu’ils payent une amende (un peu plus de 1000€). J’ai échangé mon contact What’sapp avec l’un d’eux, il m’a donné des nouvelles quelques jours plus tard, ils ont bien été relâchés et sont retourné à Elinkin. Une rencontre que je n’oublierai pas.

Cap Skirring

Les plages aux alentours valent un petit détour, les pêcheurs et leurs bateaux colorés sont toujours incroyables à voir.

Là bas j’ai rencontré un Sénégalais qui ramassait des coquillages pour les vendre aux entreprises de construction qui les utilisent pour consolider les constructions, on a un peu discuter de ce qu’il faisait. Une rencontre étonnante.

Et ça n’est pas la seule rencontre que j’ai faite là bas, les gens sont très accueillants et très chaleureux.

Anecdote dodo :

Le soir j’ai eu beaucoup de mal à trouver un endroit pour dormir, les alentours laissent peu de place à un place tranquille, sans personne, j’ai cherché longtemps jusqu’au couché de soleil.

J’ai finalement pris un petit chemin qui s’enfonçait un peu dans la jungle, mais toujours impossible de trouver un endroit tranquille, c’est alors qu’un homme qui me voyait passer m’interpelle et me demande ce que je fais, je lui explique que je cherche un endroit dormir.

Ce à quoi il répond de me garer sous la réserve d’eau du village qu’il garde, une bonne occasion pour moi ! Cet homme le voilà :

On a beaucoup discuté comme on a pu malgré son petit niveau de Français, il m’a parlé de sa culture de Casamance, les chants locals ect… On a aussi partagé notre repas et c’est sous le ciel étoilé que je m’en vais dormir dans mon Kangoo bien sécurisé.

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *