dormir chez l'habitant laos

Dormir dans un village Khmu au Laos

Cette expérience m’ait un peu tomber dessus par hasard, mais je pense que c’est celle que je préfère de loin, probablement pour les mêmes raisons.

Les Khmus n’on pas de code vestimentaire distinct, mais c’est le plus grand groupe ethnique du Laos (11% de la population). On peut aussi en rencontré en Birmanie, Thaïlande ou Vietnam. 

La grotte Chom Ong

Je voulais aller visiter la grotte de Chom Ong vers Muang Xay, celle ci est peu fréquentée car assez loin du tourisme; et même avec un scooter comme le mien, la route est très accidentée, il m’a fallu plusieurs heures pour faire 40km. Petite astuce : il y a deux chemins pour atteindre le village, celui le plus à l’Ouest est bien plus facile.

La grotte ne peut se visiter qu’avec un guide; celui ci vient du village à côté de la grotte qui s’appelle Chom Ong. Très gentiment, il me fait visiter, nous passons entre les rochers dans des cavités de plusieurs dizaines de mètres; on avançait toujours plus loin tandis qu’il chantait un chant local, c’était très beau !

Repas riz et rat !

Une fois sortie, le guide m’invite à manger avec lui, au repas c’est riz et rat enroulés dans des feuilles de bananiers !

La journée commence bien, je n’avais encore jamais goûté de rat ! C’est assez bon, on croque les petits os, on ne laisse que les gros.

Le guide me propose alors de dormir dans leur village pour une somme modique de 2 euro; vous ne trouverez quasiment rien pour ce prix là au Laos mais j’hésite car je dois me rendre quelque part.

Ayant peur de louper quelque chose, je me laisse tenter; on m’amène à la chambre, il n’y a pas de WC, pas d’eau; mais je peux prendre ma douche chez le guide, au tuyau comme toute la famille.

On me propose alors de manger le soir avec la famille du guide, tout le monde est assez surpris de me voir et me lance de grand sourire; seul le guide parle un peu anglais, il me raconte qu’il souhaite développer le tourisme dans son village.

Salle à manger dans le village de Chom Ong

Le village est très petit, il ne contient que quelques vieilles maisons; aucune trace de bitume ni de quoi que ce soit de technologique, une école y est toutefois ouverte depuis peu.

Fête villageoise !

Quand vient le soir je suis invité à une fête; la fête du village est organisé par un local qui a demandé de l’aide aux autres villageois pour construire une maison; en échange il fait une fête avec de la musique et beaucoup d’alcool ! Je trouve que c’est une bonne manière d’échanger des services !

Et là.. J’assiste à un des meilleurs moments de mon voyage, une vrai fête de villageois, avec l’alcool local, les danses locales; et je suis le seul touriste, je n’oublierai jamais ce sentiment.

De plus tout les villageois me regardent, me sourient, certains viennent me serrer la main, me parlent; même si ils savent que je ne comprendrais pas, je rencontre aussi le chef du village, très souriant lui aussi, il essaiera de m’apprendre la danse local. La danse se fait surtout avec les mains, et les gens qui dansent doivent continuer d’avancer en rond côte à côte. Créant une roue de danse en mouvement.

Le guide me propose de prendre les photos, il tient ma caméra et sera mon photographe personnel, quelle gentillesse !

On me met dans les bras des filles du village, j’ai limite l’impression qu’on veut me caser avec l’une d’entre elles ! Et on danse sous la bâche bleu; façon Laos, avec musique local qui s’arrête toute les 2 minutes quand le smartphone du jeune adolescent ne capte plus.

Visite du village chom ong au laos

D’un coup en pleine danse, pendant que le chef m’apprend à danser la danse local; je me fait attraper le bras par une vieille femme qui me traîne jusqu’aux jarres d’alcool en criant en Laotien.

On m’explique que c’est la tradition, la jarre est rempli d’alcool local, qu’on aspire avec une tige de bambou, mais on ne boit qu’à deux ! On se trouve quelqu’un, il vous dit combien de remplissage vous allez boire tout les deux (ex :6), vous buvez à deux dans des jarres différentes, lorsque le niveau descend une troisième personne se charge de remplir avec de l’eau; et lorsque la troisième personne a remplit 6 fois la jarre, vous êtes libre d’aller chercher quelqu’un et de le tirer jusqu’à la jarre !

Evidemment… tout le monde voulait boire avec moi, impossible de m’échapper ! Mais l’alcool était si bon, il avait un goût différent selon la jarre, selon le nombre de fois où elle a été remplit, parfois le goût pouvais être très doux mais parfois très fort.

Ce que j’ai remarqué

Le plus étonnant était que tout le monde était là; tout les hommes buvaient, certaines vieilles femmes aussi, pas les jeunes par contre; et toutes les autres femmes était assises à coté, les enfants dans les bras, c’est quelque chose qui m’a beaucoup marqué.

Une autre chose m’a choqué, c’est cette vieille femme; probablement 60-70 ans qui s’est fait attraper le bras par une autre femme pour aller boire, elle essayais d’y échapper, mais l’autre femme n’a pas lâcher l’affaire, tout ça dans la bonne humeur évidemment. Quelle soirée !

Bref je suis rentré jusqu’au homestay en titubant, j’ai très très bien dormi et le lendemain j’avais le sourire au visage toute la journée, ce n’était pas le genre d’expérience que je m’attendais à vivre en voyageant en Asie. A vrai dire je pensais que ce genre d’expérience (que j’ai l’habitude de voir uniquement à la télé) était très rare et presque impossible à vivre. Alors qu’en fait il suffit simplement de se perdre un peu en Asie.

Une dernière photo de cet incroyable village..

Village de Chom Ong au Laos

J’ai revécu une expérience encore plus incroyable dans une tribu du Vietnam :

https://the-wild-trip.fr/la-tribu-des-lolo-noirs/

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire