Temple d'or Amritsar

Dormir au Gurdwara du temple d’or d’Amritsar

Un Gurdwara est un lieu de culte Sikh qui permet d’accueillir les pèlerins, de les loger et les nourrir, ils sont souvent financé par un don des visiteurs.

Il existe des milliers de Gurdwara dans le monde mais le plus connu et influent reste le temple d’or d’Amritsar (Harmandir Sahib), son nom provient du fait qu’il est couvert d’une fine couche d’or. Le temple se situe au milieu d’un bassin dont l’eau est sacrée, chaque jour ce sont des centaines de personnes qui viennent prier et se baigner dans l’eau. A l’intérieur du temple se trouve un livre sacrée pour les Sikhs, l’équivalent de la bible, si d’aventure vous voulez le voir il faudra faire la queue au moins 30 minutes.

La ville d’Amritsar

Les alentours du temple permettent aussi de faire quelques visites sympas, des parcs ou des temples, ça ne prendra pas plus d’un jour mais c’est surtout l’occasion de rencontrer les locaux qui vous offrent un accueil incroyable, pour être plus précis, en un an de voyage en Asie on ne m’avait jamais aussi bien accueilli qu’ici. Les Indiens qui ont voyagé jusqu’ici pour voir le temple se jettent sur vous pour vous parler, faire votre connaissance, certains veulent devenir votre guide (et ce n’est pas une astuce pour vous soutirer de l’argent comme à Varanasi cette fois).

Dormir au Gurdwara

Je n’ai pas cherché le Gurdwara très longtemps, un Sikh volontaire me voit et m’aborde en me demandant si je cherche le Gurdwara, je n’ai eu qu’à le suivre jusqu’à un autre Sikh qui tient les registres, en revanche à ma plus grande déception je n’ai pas le même Gurdwara que les locaux. Il y a des dortoirs spéciaux pour les touristes, ce qui est dommage en soi car j’aurais voulu vivre l’expérience comme les autres (comme à Gangotri), de plus en sortant, je vois que beaucoup de pèlerins dorment dehors sur le béton, j’imagine qu’ils n’ont pas suffisamment de place pour tout le monde, une situation qui permet de voir à quel point le touriste blanc est privilégié, même si il faut abandonner quelques locaux… C’est dommage. Heureusement il y a une certaine mixité lors de la douche et du repas.

Le repas

La cantine est incroyablement surprenante ! C’est une cuisine ouverte 24h/24, 7j/7, les salles sont remplies toute la journée et l’accès est totalement libre (ce n’est évidemment pas une raison pour y manger toute la journée). Lorsque je rentre, je prend la vaisselle et suis les autres, on s’assoit tous en ligne par terre, on tend nos verre et assiettes, quelqu’un passe avec un énorme sceau et nous sert tous. Au final l’ambiance fait un peu prison, mais il ne faut pas oublier que tout ça est offert à tout le monde et je trouve ça magnifique !

Mais mon préféré c’est le bolide pour distribuer de l’eau qui est poussé par un Sikh, il s’arrête au niveau du verre et presse une commande qui ressemble à un frein de vélo, l’eau gicle d’un tuyau jusque dans le verre. Avec tout ça le sol est vite sale et mouillé mais lorsque nôtre ligne a fini de manger (il faut manger très vite), quelqu’un passe avec un balai et nettoie tout pour la prochaine ligne.

Au repas on a du riz, des pois, du dhal et une sorte de pâte de riz salé sucré que je trouve très bonne.

Les locaux qui mangent avec vous n’arrêteront pas de vous regarder et seront là pour vous guider et vous aider. Une gentillesse incroyable !

 

Entrée dans le temple

Comme partout, on ne rentre pas dans le temple avec les chaussures ! Mais en plus de ça on doit aussi porter un foulard sur la tête, comme les Sikhs qui ne coupent jamais leurs cheveux qui est une preuve de respect pour leur dieu.

Je commence alors à prendre un foulard et essaye de le nouer sur ma tête, un vieil homme Indiens passant par là m’interpelle et me dit « Please let me help you », il me le noue sur la tête à la façon local et me dit « You are welcome here, please comme inside ! » (Vous êtes le bienvenue ici, s’il vous plait entrez!). Mais quel accueil ! Je suis agréablement surpris car cela pourrait aurait pu déranger qu’un touriste qui soit évidemment  étranger à la religion Sikh, entre et dorme dans le Gurdwara, mais pour les Sikhs tout le monde est égaux !

Attention, la religion Sikhs diffère de la religion Hindous, si le sujet vous intéresse je vous conseille de vous renseigner sur le net. (Aparté très intéressant: La fierté des Sikhs, connu pour être de très bon guerriers vient de la bataille de Saragarhi en 1897 où 21 Sikhs ont tenus face à 10 000 soldats Afghans. Les historiens considèrent qu’il s’agit de l’un des plus grands derniers combats de l’histoire, la comparant à la bataille des Thermopyles où 300 Spartiates et 700 soldats de Thiespes ont combattus 70 000 à 300 000 soldats perses (on connait tous le film).)

 

Entrée temple d'or

L’intérieur du temple

Le temple ouvre de 4h à 23h tous les jours, et vous y verrez du monde tout le temps ! Je vous conseille d’ailleurs d’aller le voir la nuit, il est très beau une fois éclairé !

En revanche si vous voulez vous asseoir sur les marches qui bordent le bassin, mettez vous en tailleur, vos pieds ne doivent pas toucher les marches plus basse, exception faite sur la partie où l’on peut se baigner, de toute manière si vous faites l’erreur, les gardes Sikhs (toujours accompagné de grande lances) ne manqueront pas de vous le dire, ils sont habitués.

Lors de ma visite j’ai rencontré un Indien adorable qui m’a fait une visite guidé, il m’en a beaucoup appris sur la religion et plus tard dans la journée nous avons fait la queue pour entrer à l’intérieur de temple d’or.

La queue pour rentrer est très longue mais l’intérieur vaut le coup, on peut y voir le livre sacrée entouré de Sikhs qui jouent de la musique constamment, beaucoup de locaux restent pas loin toute la journée, les gens se poussent pour pouvoir voir le livre, et si vous restez trop longtemps quelqu’un vous chassera. Bref on comprend l’importance de ce livre très rapidement.

A la sortie on vous distribue une pâte sucrée appelé Kara Parshad , cette pâte est incroyablement délicieuse et ne doit pas être refusé car elle est vu comme une bénédiction du dieu.

Aparté : Juste un petit coup de gueule car rien n’est parfait, dans la queue pour entrer dans le temple d’or, j’ai pu voir que beaucoup de locaux se poussais, ou essayais de doubler les autres et je trouve ça dommage que dans une religion qui prône les autres et non soi même qu’il puisse y avoir autant de comportement individualiste comme ça; mais le fait de doubler et de pousser pour avancer est une habitude en Inde, un petit tour dans les gares ferroviaires suffit à le comprendre.

Et toute la journée le temple chante des chants religieux Sikhs à travers les hauts parleurs, rendant l’ambiance très atypique et locale !

Résumé

Pour conclure, dormir au Gudwara du Temple d’Or était une expérience qui redonne foi en l’humanité, entre cet accueil chaleureux des locaux, ce contact avec eux, le fait que le Gudwara logent et nourrissent gratuitement des centaines de personnes, et en plus de ça il n’y a aucune boutique à l’intérieur, comme si l’argent n’existait plus. Je trouve que c’est une façon de faire que beaucoup de religions et d’hommes devraient s’inspirer.

C’est clairement une de mes meilleurs expériences en Inde.

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire