Visiter les alentours de Ouarzazate

Découvrir les alentours de Ouarzazate

Ouarzazate

Je n’ai pas trouvé grand chose de vraiment intéressant dans la ville, a part la Kasbah qui est plutôt jolie à voir, je pense que le plus beau se trouve en dehors de Ouarzazate, si j’ai bien compris c’est une ville tampon pour y atterrir et dormir.

La Kasbah de Ouarzazate

L’oasis de Fint

C’est l’un des oasis les plus connu au Maroc, on peut y accéder facilement en voiture, le chemin n’est pas goudronné mais suffisamment bon. L’oasis est assez fréquenté par des faux guide ou des gens qui vous diront de payer le parking alors qu’il est gratuit, il suffit de passer votre chemin et ne pas y faire attention.

Si vous y allez pendant la saison des dates, vous pourrez voir des locaux grimper aux palmiers avec un panier pour cueillir les dattes, une démonstration impressionnante au vue de la hauteur des palmiers !

Visiter l'oasis de fint
Visiter l'oasis de fint

Dans l’oasis on peut longer la rivière qui ruisselle parmi les palmiers, sur le bord les locaux lavent leurs linges ou transportent les récoltes. Il y a tout de même de l’authenticité dans cet oasis, plus que je ne le pensais.

Je recommande de prendre le temps de monter sur la colline qui domine l’oasis, une route sinueuse y mène, ça monte pas mal mais c’est facilement accessible.

Une fois en haut on a une vue panoramique sur l’oasis, la vieille ville, la nouvelle ville et même les autres villages et petits oasis autour.

L’oasis de Fint est une visite sympas à faire, hormis le tourisme qui se fait pas mal ressentir, l’oasis garde un côté authentique, et les points de vue du haut de la colline sont saisissant.

Ksar Aït-Ben-Haddou

Voilà un passage obligatoire lorsqu’on veut visiter la région, c’est un ensemble de vieilles maisons à l’architecture sud marocaine entouré d’une muraille, on appelle ça le Ksar, c’est un type d’habitat traditionnel présaharien, le site est classé UNESCO.

Une oued (la rivière) borde la vieille ville, il vous faudra la traverser (à sec) pour atteindre le site, autour ce sont des milliers de palmiers qui poussent, une belle oasis vient s’ajouter à ce paysage déjà superbe.

Ksar Aït-Ben-Haddou

Tout en haut de la colline, bien au dessus de la vieille ville, se dresse un monument, pour y accéder il faut marcher entres les vieilles bâtisses et suivre les magasins de souvenirs, et oui l’endroit est très connu et prisé par les touristes.

Mais ça ne retire pas la beauté de l’oued, de l’oasis ou des maisons qui ont un style incroyable, et d’une couleur orange surprenante, on peut admirer tout ça depuis le monument ou l’escalier juste avant. A vrai dire le tourisme ne dérange pas plus la visite que ça, il enlève forcément l’authenticité mais je n’ai croisé aucun faux guide et on peut faire une visite dans la ville en étant tranquille en prenant de plus petits chemins.

La Kasbah Tebi peut se visiter pour 20 dirhams, c’est une petite visite libre, sympas et peu fréquenté, on a même accès au toit. C’est celle là que j’ai visité quand j’y suis allé.

Sinon il y a une autre Kasbah bien plus connu car elle permet d’avoir un jolie point de vue sur d’autres bâtiments mais le toit est remplie de touriste et il me semble que le prix est un peu plus cher.

 

Si l’on continue la route qui mène au Ksar Aït-Ben-Haddou tout droit, on passe parmi des paysages incroyables, des villages coincés dans des vallées, les couleurs sont éblouissantes, ça passe du vert de l’oasis, au bleu du ciel, au rouge de la terre jusqu’au orange des façades des vieilles villes. Cette route est peu fréquentée par les touristes, elle reste très authentique, je vous la recommande vivement, son nom : P1506.

Après les vallées, quand les paysages deviennent plus montagneux, les couleurs s’emballent, c’est un vrai festival de couleurs. Devant ce festival il y a parfois un âne, des locaux, l’expérience ici est authentique, à chaque fois que je m’arrête, les gens me regardent bouche bée.

C’est aussi sur cette route que j’ai vu la plus belle Kasbah de la région, j’ai eu beau chercher son nom partout sur internet, impossible de trouver ! Mais si vous prenez cette route, il est sûr que vous la croiserez au bout d’un moment, j’ai même le souvenir que c’était juste après le Ksar Aït-Ben-Haddou.

Visiter les alentours de Ouarzazate

La région a beaucoup à offrir, malgré les quelques endroits magnifique à visiter, c’est surtout une région qui s’explore, finalement j’ai préféré les choses que j’ai vu sur la route entre 2 visites plutôt que les visites en elle même. 

 

Après la route longeant la vallée je pars direction Marrakech en passant par le Haut Atlas :

Roadtrip dans le Haut Atlas

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire