Voir la cascade de Kambadaga

Découvrir le Fouta Djalon

Le Fouta Djalon est une région montagneuse connu pour toutes ses cascades, rivières et montagnes, c’est dans cette région que naissent beaucoup de fleuves important de l’Afrique de l’Ouest comme le fleuve Gambie qui prend sa source dans le Nord de la Guinée.

C’est une région immense qui peut se visiter très facilement aux abords de la route principale, comme très difficilement quand on s’en éloigne, on tombe alors sur de petits villages perdus dans la brousse qui possèdent une ou plusieurs chutes d’eaux aussi belles qu’importantes.

Chutes de Kambadaga

Ces chutes se trouvent vers Pita en suivant un sentier accidenté, j’ai pu le faire sans problème avec ma Kangoo mais il faut y aller doucement.

Attention ne continuez pas le sentier jusqu’en bas, garez vous avant la grande pente car le sentier devient trop accidenté et vous risquez d’y bloquer votre voiture.

En bas de ce sentier il y a un vieux pont fait de fils de fer entrelacés entre eux, il ne tient visiblement presque plus !

Juste en dessous de ce sentier on peut voir la cascade de Kambadaga vue du dessus, mais ce n’est pas le point de vue le plus beau.

Voir la cascade de Kambadaga

C’est un jeune qui m’a montré le sentier qui mène au point de vue parfait sur la cascade en 2 parties, vous trouverez forcément un jeune voulant vous aider en échange d’un peu de monnaie dans ce coin là.  Sinon vous trouverez aussi le sentier sur Maps.me.

 

Explorer le Fouta Djalon en Guinée

Il faut marcher une dizaine de minutes dans un sentier très serré entre les hautes herbes avant d’atteindre LE point de vue avec l’arc en ciel qui va bien !

Après ça le jeune me fait visiter son village à 2 pas de la cascade, sa maison qu’il a construite lui même dans un style moderne avec de la récup, comme ces portes de bus !

Explorer le Fouta Djalon en Guinée

Les autres maisons de ce tout petit village sont des petites cases à l’ancienne où se baladent les poules et les grands mères en attendant que la famille revienne du champ ou du travail.

Autour des maisons il y a beaucoup de maniocs et de manguiers de plantés, c’est un petit village très mignon que je recommande de visiter si vous croisez le même jeune !

Ces jeunes ont souvent de la marijuana sur eux, ça se voit dans leurs yeux rouges, ils l’a font planter eux même généralement et elle ne vaut presque rien, pour 1€ vous avez l’équivalent d’un 30 en France, bien qu’elle soit beaucoup moins forte aussi car elle grandit dans de mauvaises conditions.

Attention ! Faites toujours attention avec ce genre de choses, il n’est pas recommandé d’acheter ce genre de produit quand on voyage, les policiers dans ces pays sont parfois racistes envers les blancs et ne rateront pas une occasion de vous allumer si ils en trouvent sur vous, au mieux vous glisserez un gros billet sous la table, au pire ça peut aller très loin.

J’ai fais l’erreur d’en avoir dans la voiture, un policier m’a fouillé, pour la première fois depuis mon départ parce qu’il avait envie de m’embêter pour le dire poliment, il s’est arrêté avant de le trouver, depuis j’ai compris que le jeu n’en valait pas la chandelle à moins de faire vraiment attention.

Chutes de Djourougui et Pont de dieu

Perdu le long de la rivière Fétoré, près de Aïguel, se trouve une chute d’eau voilée et un pont de roche creusé naturellement.

Aïguel se trouve à 26km de Pita, mais ne vous y trompez pas, vous n’y serez pas en 30min de voiture, la route est extrêmement mauvaise, j’y ai perdu un pneu en l’espace d’une journée !

Explorer le Fouta Djalon en Guinée

Les chemins se croisent continuellement, il est très facile de s’y perdre, heureusement il y aura toujours des villageois pour vous aider à retrouver votre chemin. Je crois qu’il m’a fallu près de 3h pour arriver à destination ! Faites attention un chemin est beaucoup plus dur que l’autre !

Le plus simple c’est de passer par : Sintali – Timbi Touny – Wuansa puis Aïguel. (Sur Maps.Me)

Voilà quelques photos du trajet :

Une fois à Aïguel vous devrez vous arrêtez devant le village, pour continuer il faudrait passer à travers et il y a un portail qui ferme la route. Les alentours du villages sont magnifiques :

Explorer le Fouta Djalon en Guinée

En arrivant je suis tombé sur 4 jeunes Peulhs à qui j’ai demandé la direction du pont de dieu, ils ne parlent presque pas Français mais je connaissais la traduction Peulhs, malheureusement je l’ai oublié depuis ! Ils m’ont alors guidés à travers les champs et la forêt tout en jouant avec les chèvres du village qui se baladaient autour.

Au bout d’une dizaine de minutes on arrive au pont de dieu, et il est très impressionnant, c’est effectivement un pont praticable pour atteindre l’autre côté et celui-ci est fait d’un seul morceau de roche creusé au fils des siècles, très impressionnant !

Visiter le pont de dieu à Ainguel

Je suis descendu près de la rivière pour prendre la photo en me frayant un passage dans les buissons jusqu’aux rochers, à ce moment là les enfants m’ont alertés en me montrant un nid de guêpes que je n’avais jamais vu auparavant, c’est quelque chose auquel j’aurais probablement peu fait attention, mais si les locaux me disent de faire attention alors je l’évite complétement ! J’ai appris plus tard par d’autres voyageurs que ce sont des guêpes qui piquent facilement et dont la piqûre fait apparemment très mal.

Pas mal de villageois s’étaient regroupés ici, en arrivant ils m’ont tous dévisagé et m’ont fait passer l’envie de discuter, c’est en revenant que je me suis rendu compte qu’ils avaient étaient juste choqués de me voir arriver seul, ils sont tous venu me voir d’un coup pour discuter et faire une photo avec un grand sourire ! Je me suis rendu compte que ce qu’on peut croire parfois est une vision complétement erroné de la réalité, mieux vaut ne pas supposer.

En partant du pont de dieu je demande aux enfants de mener aux chutes de Djourougi qui sont aussi dans les alentours, vous pouvez trouver l’itinéraire sur Maps.me.

Ils me guident alors à travers les hautes herbes, on traverse des rivières pendant un bon quart d’heure.

Pour enfin arriver aux fameuses chutes en forme de voiles ! Elles sont très jolies à voir même si j’ai finalement préféré le chemin pour y aller.

Visiter les chutes de Djourougui

Pour faire un plus belle photo de plus haut je décide de crapahuter entre les herbes humides pour arriver en haut du rocher sous lequel on était. C’était glissant et potentiellement dangereux, je savais que si j’avais été avec quelqu’un il serait resté en bas, mais je fût étonné en me retournant de voir les 4 gamins me suivre sans aucun mal !

Ils n’ont peur de rien et sont très adroits ! J’avoue avoir été bluffé !

 

Visiter les chutes de Djourougui

Une fois en haut on a beaucoup rigolé avec les enfants même si l’on ne se comprenait pas verbalement, la gestuel suffisait, ils adoraient mon trépied avec lequel ils prétendaient avoir une arme, les enfants sont tous les mêmes partout sur le globe !

Visiter les chutes de Djourougui

Dans les alentours il y a un pont Bambou qui est toujours très utilisés, je ne sais plus vraiment où il se trouve, je me souviens avoir demandé à des villageois dans une petite case pour manger, j’avais même eu la droit à une magnifique photo de ces personnes charmantes :

Explorer le Fouta Djalon en Guinée

C’est un vieil homme qui m’a gentiment amené jusqu’au pont de Bambou non loin de là, le pont est très utilisé, pourtant en passant dessus on a l’impression qu’il va céder à chaque moment, une curiosité à voir !

Les chutes de Ditinn

Les chutes de Ditinn (ou Diting sur Maps) se trouve entre Dalaba et Pita, excentré à l’Est, la route pour y accéder est plutôt bonne même si elle est très poussiéreuse.

Sur la route je croise un jeune homme, un écureuil à la main, il vient de l’attraper grâce à son lance pierre, les villageois se baladent toujours avec un lance pierre ici, ça leur permet de ramener un écureuil ou un oiseau à la maison pour le manger, ils sont extrêmement précis avec !

La chute de Ditinn en Guinée

Au bout de 33km pour plus d’une heure de route j’arrive enfin aux chutes de Ditinn, une petite randonnée mène jusqu’en bas de celle-ci, mais je trouve que la chute est plus jolie vue de la route.

La chute de Ditinn en Guinée
La chute de Diting en Guinée

Dans la forêt on peut découvrir pas mal d’insectes très typique des forêts tropicales comme ce genre d’araignées :

La chute de Ditinn en Guinée

Juste avant la randonnée il y a un mini guesthouse qui a ouvert et qui peut vous accueillir pour une nuit. En revanche les propriétaires sont peu accueillants avec les visiteurs qui viennent seulement voir la cascade, la cascade n’est pas payante mais ils essaieront de vous faire croire que si.

Résumé

Le Fouta Djalon fait partie des plus belles choses à voir en Guinée, je recommande non seulement de ne pas le louper mais aussi de prendre le temps d’aller plus profondément dans les terres, voir les villages, les Peulhs, et ces paysages incroyables. Je vous garantie que ces souvenirs resteront à jamais gravés. 

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *