Visiter la région des savanes au Togo

Découvrir la région des savanes et ses peintures rupestres

En montant dans le Nord du Togo je découvre peu à peu une autre facette du pays. Les villages que je croise sont de plus en plus petits, se résumant parfois à quelques petites cases.

Les paysages de collines et de rivières laissent place à un décor de savane, un nouveau panorama s’offre alors moi, celui que je n’avais vu que dans des documentaires jusque là.

 

Au milieu de tout ça, lorsque le soleil émet ses derniers rayons, des groupes d’enfants sortent avec une bassine sur la tête et marchent en direction du point d’eau le plus proche.

Sur le chemin je croise ce qui devait être un ancien barrage de péage, les cabines sont aujourd’hui désertes, tout comme les environs.

Bien plus au Nord, lorsque je me rapproche du Burkina Faso, je suis complètement au milieu de la savane. Autour de moi il n’y a qu’une vaste étendue plate où seuls quelques arbres ont le courage de pousser.

Ici les villages sont isolés, et chaque recoin semble sortir d’un autre temps.

Les peintures rupestres de Lotougou

Il existe un bon nombre de peintures rupestres dans la région des savanes, toutes datant du 16ème au 18ème siècles. Leurs découvertes par des missionnaires est très récente, la plupart on été découvertes dans les années 1990.

C’est par ici que j’ai longuement cherché les peintures rupestres de Lotougou. J’en avais entendu parlé sur internet, mais une fois sur place impossible de les trouver. J’ai continué de chercher encore et encore, en demandant la direction aux locaux.

Et c’est au milieu de nul part dans cette savane que je suis enfin tombé sur ce panneau :

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

En arrivant le voisin m’aborde et tente de m’expliquer qu’il faut que je contacte le guide avec le numéro indiqué sur le panneau, il parle très peu français mais j’ai finalement compris ce qu’il voulait me dire.  Après avoir contacté le guide qui se trouvait à une fête non loin de là, il ne tarde pas à arriver sur une petite moto.

C’est un homme très accueillant, tout comme celui de Nok il m’explique que la visite n’a pas de prix fixe et que je lui paye ce que je veux. Il insiste sur le fait qu’il souhaite absolument que ce site soit partagé et protégé, car c’est un héritage de son peuple, lui et les habitants du coin sont effectivement des descendants directs de la tribu qui réalisa ces peintures il y a plusieurs siècles.

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

On part alors tous ensemble avec le voisin qui s’arme d’un lance pierre dans le cas où nous croisions un oiseau ou un rongeur, et on se dirige dans le creux des rochers, à la recherche des peintures rupestres.

Visiter les peintures rupestres dans le Nord du Togo

Au bout d’un moment on tombe sur ces rochers dont on distingue clairement les peintures. Apparemment ce serait le coin des enfants à l’époque, qui s’amusait à dessiner à l’aide de colorants naturels, et dont les dessins pouvaient parfois aider à éduquer les plus jeunes.

On retrouve absolument de tout en dessin, des crocodiles, des zèbres, des girafes, des zébus… Beaucoup d’animaux qui ont disparu de la région.

Mais on trouve aussi des dessins d’hommes et de flèches, le guide m’explique que plus jeune, il avait l’habitude de jouer par ici et connaissait déjà ces dessins, mais avant l’arrivée des missionnaires il n’avait aucun idée de leurs origines.

 

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

Un peu plus loin il me montre le rocher du roi, celui qui se dresse devant la savane pour pouvoir surveiller les attaques des autres tribus.

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

Le creux du rocher offre un très grand panorama sur la savane environnante, mais permet aussi au roi de passer à l’intérieur même du rocher grâce à un boyau, afin de rejoindre la tribu de l’autre côté et se préparer à la défense.

Je ne pensais pas qu’il en serais capable, mais le guide se faufile à l’intérieur du boyau avec une aisance toute particulière.

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

En le suivant je découvre des petites chambres sur le côté accessible uniquement en rampant et qui permettait de dormir à l’époque. Puis au bout, en sortant enfin du boyau,  j’arrive à l’endroit où dormais le roi avec sa femme.

On trouve encore à l’intérieur du boyau des restes de vases, qui mériteraient d’être mieux conservés si seulement le site en avait les moyens.

 

Mais la visite ne s’arrête pas là, plus loin je découvre des greniers ayant servi à la même tribu. Ce sont des greniers très semblables à ceux que j’ai vu à Nok et qu’on peut retrouver un peu partout dans la région.

Visiter les peintures rupestres dans le Nord du Togo
Visiter les peintures rupestres dans le Nord du Togo

A côté de ces greniers le voisin avec son lance pierre découvre une peau de serpent, qui apparemment serait très venimeux. J’espère ne pas en croiser de très près comme ça m’est arrivé au Ghana.

Visiter les peintures rupestres dans le Nord du Togo

Depuis les hauteurs de ce site j’arrive à distinguer au loin une maison constitué de nombreuses cases, c’est très typique de la région, les cases serviraient à différentes pièces de la maison, mais aussi aux différentes femmes du mari.

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

En reprenant la direction de l’entrée du site on se retrouve au milieu des rochers dressés sur cette savane plate. Des rochers semblables à des dieux qui protégent leurs habitants.

Visiter les peintures rupestres dans le Nord du Togo

Tout autour du site on peut trouver des dizaines de trous bien ronds dans la roche, celui-ci est l’un des plus profonds. C’était les femmes qui pilaient les herbes des baobabs qu’on peut encore trouver autour du site.

C’est assez dingue d’imaginer le nombres de plats qui ont dû être pilés dans ces trous pour qu’ils soient aussi profonds.

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

Après cette longue visite on retourne enfin à l’entrée du site où ma voiture m’attends.

Le guide insiste encore sur le fait de partager ce site, d’essayer de faire venir du monde. Il m’explique que peu de gens viennent le voir et qu’il devient dur de le protéger. Il est vrai qu’en cherchant des peintures rupestres à visiter dans la région il est très dur de trouver un article parlant de celui-ci sur internet, on parle plus souvent des plus connus de l’autre côté de la vallée.

Pour le rassurer je lui parle de mon blog, et je lui promets qu’en rentrant je ferais un article au sujet de ce site, en espérant que ça lui ramène quelques visiteurs !

Je n’ai pas vu les autres sites mais je trouve celui-ci vraiment intéressant, les peintures sont superbes et encore en excellent état, les histoires du guide sont passionnantes et les alentours sont magnifiques. Bref c’est vraiment un site qui mériterait d’être plus connu et je suis très content de pouvoir le mettre en avant aujourd’hui.

Visiter les peintures rupestres de Lotougou

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire