dauphins irrawaddy cambodge

Observer les Dauphins d’Irrawaddy, Plus que 100 dans le Mékong !

Les Dauphins D’Irrawaddy sont similaires par bien des caractère au Beluga, mais génétiquement plus proche de l’orque, ce qui les rends si uniques. Ils sont inscrit sur la liste de l’UICN comme espèce en danger critique d’extinction ! En effet le Mékong ne compte plus que 100 individus distribué entre la Thaïlande, le Laos, le Vietnam et le Cambodge.

Selon une légende Cambodgienne, une jeune fille poursuivit par les forces du mal se serait réfugiée dans le Mékong. Le fleuve ayant entendu ses prières l’aurait alors métamorphosée en une créature de la rivière pour la protéger.

Alors là, la première réflexion qui vient à l’esprit est : « Es ce bien de payer une visite pour voir une espèce en voie de disparition? »

Et bien je pense que oui ! Je pense que tant que les gens payeront pour observer cette espèce, le Cambodge (ou le Laos) fera le nécessaire pour la protéger.

Selon la WWF :
« Dans la région, le tourisme lié aux dauphins attire environ 30 000 visiteurs par an, contre seulement 50 en 2000. Les balades en bateau et souvenirs génèrent des revenus non négligeables, constituant une forte incitation pour les communautés à protéger les dauphins. » Et le nombre de Dauphins aurait pour une fois depuis des décennies augmenté de 10% ! Passant de 80 à 92.

Kratie, un lieu pour les voir au Cambodge

Kratie est déjà une belle ville par sa proximité avec le Mékong et son sable blanc. Mais la ville en elle même ne l’est pas vraiment.

Notez qu’on peut voir les Dauphins aussi à Khampong Cham.

C’est à l’extérieur de la ville, en longeant la rivière que l’on peut aller voir les Dauphins D’Irrawaddy, mais ceci sont à aller voir au coucher de soleil. Probablement que c’est le moment où se nourrissent ces Dauphins le soir. Vous avez quasiment 100% de chance de les voir.

Vous monterez alors sur ce genre de bateau :

Le conducteur du bateau utilisera le moteur pour aller là où ils sont; mais les approcheras uniquement avec la rame. Je n’ai pas eu l’impression que les Dauphins étaient dérangés par notre présence, ils ne faisaient que remonter à la surface, redescendre et remonter.

Et voilà ce que l’on voit depuis le bateau, malheureusement vous avez peu de chance de voir le nez d’un Dauphin, ils ne font que rouler à la surface. Mais ce n’est pas très important, c’est très beau de les voir sous le coucher de soleil, aussi beau et toujours vivant.

La visite dure une heure et je l’ai trouvé très appréciable. C’est agréable de pouvoir voir un des derniers Dauphins d’Irrawaddy et se dire qu’ici il est protégé et que sa population va probablement croître.

C’est bien la première fois que je fais l’apologie du tourisme, mais en plus d’être une sortie agréable, ce tourisme permet de donner une raison aux dirigeants du Pays de protéger l’espèce.

Me suivre

The-Wild-Trip

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !
Me suivre

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire