Créer son blog voyage

Comment créer son blog voyage (ou autre)

Je vais vous résumer ici tout le nécessaire pour créer un blog voyage ou un site quelconque, dans le but de vous donner tous les outils de base pour bien commencer.

Lorsque j’ai commencé à faire le mien, je n’y connaissais absolument rien, et j’aurais beaucoup aimé que quelqu’un ai fait un article comme ça pour m’aider.

Personnellement j’ai commencé à faire mon blog un peu sur un feeling, j’avais du temps disponible et je venais de rentrer d’un long voyage en Asie. Je voulais donc partager un peu de ce que j’ai vécu là bas.

Mais je ne me doutais pas que j’étais entrain de réaliser un blog qui aura un grand impact sur mes futurs projets.

Avant tout j’aimerais insister sur ce que demande un blog bien tenu, 3 choses simples mais essentiels :

 

  1. Du temps et de la patience
  2. Aimer écrire et partager
  3. Un minimum d’investissement pour l’hébergement (50-100€/an)

Créateur de site web

WordPress

Pour ce qui est de la mise en place du blog je vous conseille WordPress, la majeur partie des sites et blog sont réalisés avec WordPress. Parce que c’est une plateforme gratuite, pratique, et entièrement personnalisable.

Le seul bémol c’est qu’au début ça peut être compliqué à prendre en main, c’est pour ça que je vous conseille d’avoir du temps devant vous.

Mais ça vaut beaucoup mieux que de prendre un créateur de site, qui vous fera un site vite fait avec un modèle prédéfini, mais que vous ne pourrez pas personnaliser correctement.

Hébergeur

Hébergeur ou pas hébergeur?

Il faut bien différencier WordPress et l’hébergeur.

WordPress est un site pour créer et mettre en place un blog, il peut aussi héberger votre blog gratuitement, dans ce cas vous aurez comme adresse un truc du genre : “nomdevotreblog.wordpress.com.fr”

Sauf que ça c’est très mal référencé par Google, car l’hébergement gratuit de WordPress n’est pas très rapide, ni performant, et que Google considère ces sites comme peu sérieux.

Vous pouvez évidemment gardez ça si vous voulez juste un petit blog gratuit pour partager vos expériences, mais si vous comptez attirer du monde et que vous avez des projets pour votre blog, il faut passer par un hébergeur.

L’hébergeur s’occupe de garder le contenu de votre site en sécurité, mais aussi de servir de plateforme à chaque fois que quelqu’un voudra charger votre site, et donc de proposer un chargement assez rapide de votre site (c’est essentiel). C’est évidemment un service payant, mais le seul et unique service payant que je vous conseil de prendre.

En clair, on peut comparer WordPress à une toile de peinture, que vous utilisez pour peindre votre blog, tandis que l’hébergeur est une galerie d’art qui l’exposera à tout le monde. Sans hébergeur c’est comme si vous exposiez la peinture devant chez vous. Je pense que l’exemple est assez clair.

Quelle offre choisir?

Pour l’offre d’hébergement je vous conseille de prendre la moins cher au début, ça conviendra les premiers mois, vous pouvez trouver une offre pour environ 3€/mois.

Mais si votre site attire du monde il faudra augmenter votre formule d’hébergement, car votre trafic demandera trop de requête et fera dépasser le quota de votre hébergeur, ce qui entrainera un bug dans le site.

Vous pouvez facilement passer à la formule supérieur en quelques clics et avoir plus de quota, donc accueillir plus de monde et poster plus de contenu.

Quel hébergeur choisir?

Personnellement j’ai choisi LWS au début pour ses prix, à l’époque je payais 35€/an, mais j’ai vite dû prendre une formule à 50 puis 90€/an. Et depuis je n’ai plus jamais changé, les quotas sont largement suffisant pour faire tourner mon blog à son maximum.

En plus de ça, LWS a un service client très réactif, ils m’ont dépanné plus d’une fois !

Alors oui, je sais que quand je dis qu’un site coûte 90€ par an à héberger, ça choque beaucoup de monde !

Pourtant c’est beaucoup moins que le prix d’un abonnement Netflix, sauf que là vous investissez pour vos projets, vous proposez une plateforme sérieuse pour les futurs partenaires, et vous attirez du monde sur vos réseaux sociaux.

Et même sans parler de raisons professionnelles, c’est toujours agréable de partager ses expériences et ses photos sur un site, qu’on pourra relire des années après. Surtout que même si vous arrêtez de payer l’hébergeur, votre site existera toujours, il sera très mal référencé.

J’insiste sur le fait que c’est la seule et unique chose que je paye depuis 2 ans maintenant, parce que c’est absolument nécessaire si on souhaite que son blog soit rapide, agréable et qu’il soit un minimum référencé par Google.

Création du nom de domaine et prix

Nom de domaine

Si vous choisissez de passer par un hébergeur, il vous proposera d’acheter un nom de domaine, c’est à dire une adresse entièrement personnalisable. Pour justement éviter les “Thewildtrip.wordpress.com.fr” que Google n’apprécie pas.

Le nom de domaine ne coûte pas très cher, 3-20€/an, le mien coûte actuellement 9€. C’est à ajouter à votre offre d’hébergement, dans mon cas ça fait un total de 100€/an, pour une offre que je n’aurais plus à améliorer, c’est donc le maximum pour moi.

Nom de domaine .com ou .fr?

Tout dépends de qui vous voulez toucher, à votre avis est-ce que votre public sera majoritairement international ou Français?

En choisissant .fr, vous favorisez votre référencement Google pour les Français, en choisissant .com vous favorisez votre référencement dans le monde, mais vous perdez forcément des places en France par rapport à un .fr.

Personnellement j’ai fais le choix d’un .fr, car je me doutais que ceux qui souhaiteraient suivre mes aventures seraient majoritairement Français. Mais ça n’empêche pas que dans mes statistiques, des personnes du monde entier découvrent mon blog.

Création du contenu

Maintenant que vous avez votre site, vous pouvez commencer à le remplir !

Pour commencer à organiser votre site visuellement, je vous conseille au début de vous inspirer des autres blogs que vous aimez. Vous pourrez ainsi trouver un thème que vous appréciez et régler petit à petit chaque détail.

Avec le temps vous apprendrez à faire votre propre site, à votre manière et vous vous affranchirez des inspirations d’avant.

Plugins

Vous allez vite devoir installer des plugins dans WordPress, les plugins sont comme des petits logiciels qui ont chacun leur utilité et qui vous permettent de réaliser un peu tout ce que vous voulez sur votre blog.

Mais ATTENTION ! L’erreur du débutant c’est d’en télécharger pleins pour pouvoir faire énormément de choses. Le problème c’est que les plugins peuvent être en conflit quand il y en a trop, en plus de ça ils ralentissent votre site si ils sont trop nombreux. Un bon site a très peu de plugin, mais chacun est très utile pour celui-ci.

Vous devez donc gardez uniquement ceux qui sont essentielles, comme WPRocket (optimisation vitesse du site), YoastSeo (optimisation référencement), Defender (protéger le site) et Smush (Si vous publiez beaucoup de photos, il permet de réduire la taille de celles-ci).

Vous pouvez évidemment en télécharger plus, mais réfléchissez à l’utilité de chacun d’eux, ne les accumulez pas. Pour vous donner une idée, sur mon blog j’en ai 13, ce qui est déjà limite.

Certains plugins sont en partie gratuits, mais ils proposent des offres pros, qui sont à mes yeux beaucoup trop cher. C’est vrai que les offres pros sont très intéressantes, mais pour faire fonctionner un blog normalement, les offres gratuites sont largement suffisantes.

Je vous déconseille donc de dépenser de l’argent pour ces offres pros.

ENFIN

Une fois votre blog bien mis en page, tous les plugins bien installés et paramétrés, vous pouvez commencer à écrire vos article ou publier vos photos !

FTP pour les nuls

Avec votre offre d’hébergement, on vous donnera des identifiants pour FTP.

Ces identifiants vous permettront par le biais de FileZilla (une application à télécharger sur l’ordinateur), d’avoir accès à tous les fichiers de votre blog et les modifier directement. Parce que oui, votre blog n’est qu’un tas de dossier que votre hébergeur garde au chaud et qu’il vous autorise à voir et modifier grâce à FTP.

Alors à quoi ça sert?

Imaginez que vous faites une bêtise, vous avez créé un conflit entre 2 plugins et maintenant vous n’avez même plus accès à votre page administrateur de WordPress, vous n’avez donc aucun moyen de supprimer le plugin incriminé.

Grâce à FTP vous gardez toujours un contrôle sur ce qui se passe dans le site, de l’intérieur. Vous pourrez donc trifouiller dans vos dossier et supprimer le plugin concerné, ou même désactiver tous les plugins, afin d’avoir de nouveau accès à votre blog.

ATTENTION 

Évidemment, avoir accès aux fichiers bruts de votre site, ça signifie qu’il faut faire attention à tout ce qu’on fait quand on les modifient. Voilà pourquoi je vous conseille de toujours copier les fichiers que vous touchez, et de les garder précieusement dans un dossier si jamais votre action a empiré les choses.

Mais rassurez vous, même si vous avez fait une grosse erreur, tout n’est pas perdu. Vous avez toujours la possibilité de charger une sauvegarde antérieur de votre site sur la plateforme de votre hébergeur. Par contre vous perdrez tout ce que vous avez fait depuis.

FTP c’est donc un outil qu’il faut apprendre peu à peu à connaître, mais ça viendra avec le temps, lors de vos premiers problèmes (parce que vous en aurez forcément).

Comme je le dis souvent, on apprend jamais aussi bien que quand on a des problèmes.

Conseils

  1. Le meilleur conseil que je pourrais vous donner c’est de vous aider de Youtube, il y a des millions de tutos pour apprendre à créer son blog sur WordPress, vous trouverez toujours la solution !
  2. Parler Anglais est un énorme atout, quand vous avez un problème, il vous suffit de le taper en Anglais sur Internet. Vous trouverez beaucoup plus d’articles qui en parlent en Anglais qu’en Français.
  3. Si vous comptez vraiment sur ce blog pour attirer du monde, ne négligez aucun détails, la vitesse de la page, l’optimisation SEO, le Sitemap ect… Une fois que tout est paramétré, le site peut fonctionner quasiment tout seul sans problème.
  4. Soyez patient, je le répète encore, mais avoir un blog c’est s’exposer à de nombreux problèmes. Je ne compte plus le nombres de fois où mon site était indisponible à cause d’un conflit entre plugins, une erreur ou même un hack ! Et je passe parfois la journée entière à trouver la solution pour le réparer.
  5. En parlant d’attaques, je vous conseille de paramétrer très vite votre blog avec un plugin de défense (defender par exemple), et de vous renseigner pour bien le protéger. Les attaques sur les sites WordPress sont assez fréquentes et croyez moi, vous ne voulez pas avoir à régler ça, surtout au début.

 

Bon courage à vous pour la suite ! Je sais que c’est vraiment dur au début, il ne faut pas abandonner, il faut rester patient, mais une fois le blog lancé, tout devient plus simple.

Si vous avez des questions ou des problèmes, n’hésitez pas à me contacter. Aujourd’hui c’est quelque chose que je maîtrise plutôt bien, j’ai eu pas mal de problèmes par le passé qui m’ont demandé d’en apprendre plus sur le sujet.

PS : Je n’ai ni un Iphone, ni un Macbook, c’est juste un montage rapide que j’ai fais avec une photo libre de droit.

Je reviens d'un voyage d'un an à moto en Asie, prochaine étape l'Afrique en C15 !

Laisser un commentaire